Quatuor Gringolts
English Deutsch

Le quatuor Gringolts

Ilya Gringolts, Violine • Anahit Kurtikyan, Violine • Silvia Simionescu, Viola • Claudius Herrmann, Violoncello

Grace au quatuor Gringolts et à Christian Poltéra, second violoncelliste, nous avons droit à une expérience auditive captivante et à une performance de première classe. Un son ample et en même temps profondément dense, permet à l’auditeur de vivre pleinement la musique. On se sent complètement réconforté par cette musique étrangement inconnue mais pourtant tellement attirante. RONDO MAGAZIN, Michael Wersin, 06/12/2016

Le Quatuor Gringolts

Créé en 2008, le Quatuor Gringolts est basé à Zürich. Né d’une amitié commune et de différents partenariats en musique de chambre, le quatuor regroupe des musiciens venant de 4 pays différents. Au cours de ces dernières années, le violoniste russe Ilya Gringolts, l’altiste roumaine Silvia Simionescu et la violoniste arménienne Anahit Kurtikyan se sont fréquemment produits ensemble lors de festivals réputés, dans différentes formations de musique de chambre. Le violoncelliste allemand Claudius Hermann a joué avec Anahit Kurtikyan au sein du célèbre quatuor Amati. La grande joie de jouer ensemble et la passion du répertoire pour quatuor à cordes unissent ces quatre musiciens.

Ils ont déjà eu l’opportunité de collaborer avec d’imminents artistes, tels Leon Fleischer, Jörg Widmann, David Geringas, Malin Hartelius, Christian Poltéra et Eduard Brunner. Mis à part le répertoire classique pour quatuor à cordes, ils sont aussi des interprètes dévoués de la musique contemporaine. Leur répertoire comprend, entre autres, des quatuors de Marc-André Dalbavie, Jörg Widmann et de Jens Joneleit.

Les temps forts des années précédentes incluent des concerts au festival de Salzburg et de Lucerne, au Festival Menuhin de Gstaad, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, à l’Auditori de Barcelone, à la Societad Filarmonicà de Bilbao, à la Società di Concerti de Milan ainsi qu’aux Musiktage de Kassel.

Au court de cette saison, le quatuor Gringolts fera ses débuts au Wigmore Hall, au Musée Louisiana de Copenhague, au Lugano Musica et au Konserthuset de Stockholm. Il fera également une tournée de concerts en Italie, en Allemagne et en Suisse.

Leur premier enregistrement comprenant des œuvres de Robert Schumann est paru en 2011. En 2012, avec la participation de David Geringas, le quatuor Gringolts a enregistré en première mondiale le quintette de Walter Braunfels. Cet enregistrement a reçu le Supersonic Award ainsi que l’Echo Klassik Award. En 2014, ils ont attiré l’attention avec leur enregistrement de Brahms (« le concept d’interprétation dévoile de nouvelles façons de comprendre l’œuvre. » Pizzicato.lu), tandis que leur dernier CD paru au printemps 2016 et incluant des quintettes de Glazunov et Taneyev en compagnie de Christian Poltéra a reçu le Diapason d’Or.

Les membres du quatuor Gringolts jouent tous sur des instruments italiens rares. Ilya Gringolt joue un Stradivarius fabriqué à Crémone en 1718, Anahit Kurtikyan un Camillo Camilli (Mantoue, 1733), Silvia Simionescu un Jacobus Januarius (Crémone, 1660) et Claudius Hermann un violoncelle de Maggini (Brescia, 1600) ayant appartenu au Prince Galitsin, un ami proche de Beethoven, qui fût le premier à jouer sur cet instrument le dernier quatuor de Beethoven.

Download CV